Questions aux blogueurs : Alexandre Enkerli

Voici une seconde rencontre dans la petite série de questions sur la gastronomie à des blogueurs québécois que je lis et que j’apprécie.

Cette fois, j’ai posé mes questions à Alexandre Enkerli, qui habite Laval.

1- Quel est ton approche vis à vis de la nourriture et de la cuisine ? Aimes tu bien manger ou est ce juste une obligation physique pour toi ?

Je considère que la nourriture est un plaisir. D’ailleurs, l’obligation physique est si peu importante pour moi qu’il m’arrive de ne pas manger pendant plus d’une journée.

2- Cuisines tu souvent ? Si oui, utilises tu des sites internet de recettes ou de conseils culinaires ?

Je cuisine aussi souvent que possible mais c’est un peu difficile ces jours-ci. J’utilise des recettes à l’occasion, surtout d’Epicurious. Mais, en général, je cuisine à partir de mes propres inspirations. Et j’aime diversifier mes expériences culinaires.

3- Quel est ton repas préféré ? Et quel repas cuisines tu le mieux ?

Repas préféré: barbecue. Ce que je cuisine le mieux: choucroute.

4- Pour toi, un bon repas doit il être accompagné d’eau gazeuse, d’un cola ou d’un bon accord mets et vin ?

L’accord mets et bière est beaucoup plus facile. Je bois très peu d’eau gazeuse, de cola ou de vin. J’accorde parfois des cafés avec certains repas.

5- Donnes tu une importance aux produits des terroirs québécois ? Si oui, dans quelle domaine (bières locales, fruits et légumes du Québec, fromages du Québec…) ?

Bière, cidre, hydromel, fromage, viande, charcuterie, confiture, miel, épices, condiments, tisanes, produits maraîchers…

6- Quel est ton produit des terroirs québecois préféré ?

Saison de Hopfenstark

7- Si tu devais choisir un produit sur Terroirs Québec, quel serait il ?

Morilles.

3 Comments Posted

  1. Honnêtement, j’avais pas pensé que ce serait publié tel quel. Mais c’est pas un problème.
    @Nicolas: bien d’accord avec toi, évidemment. Je pense que la bière est parmi les merveilles du terroir québécois. Tout comme l’hydromel et le cidre, d’ailleurs. J’ai apporté quelques produits québécois à la Chicago Beer Society et ils étaient vraiment très intéressés. En plus, les broue-pubs de Montréal sont de plus en plus l’objet d’un véritable tourisme culinaire. Il y a un créneau à exploiter.

    @Sincever: j’aime bien les tisanes inuites. D’ailleurs, elles semblent assez populaires auprès des anthropologues… 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*