Tisanes inuites Délice Boréal – Northern Delights

CueilletteLes tisanes inuites produites par Délice Boréal Northern Delight sont tout simplement délicieuses. Personnellement, je n’aime pas trop les tisanes en général, qui, parfois, ont le goût d’eau. Mais avec cette sélection de 5 saveurs totalement différentes, on retrouve vraiment des goûts très marqués. En plus de cela, il faut savoir que ces tisanes sont issues d’un projet mené par l’Institut culturel Avataq. Créé en 1980, cet organisme sans but lucratif se consacre à la protection et à la promotion de la langue et de la culture des Inuits du Nunavik (Nord du Québec). Ce projet, qui implique les Nunavimmiuts du début à la fin du processus, promeut la culture inuite et permet aux Aînés de transmettre leur savoir aux jeunes Inuits.

Pendant quelques mois, ces tisanes n’étaient plus disponibles à la vente. En collaboration avec Avataq, nous avons réussi à relancer la production et nous pouvons maintenant assurer les ventes sans problème. Donc, non, Délice Boréal n’est pas mort.

Les tisanes Délice boréal sont issues d’une longue tradition de remèdes médicinaux à base de plantes auxquelles les Inuits associaient des propriétés curatives naturelles : genévrier, ronce petit murier (aussi appelé chicoutai), labrador, camarine noire et le mélange arctique. En choisissant des ingrédients traditionnels pour composer ces tisanes, on perpétue la mémoire des ancêtres.

Avec Terroirs Québec, j’ai essayé de mettre en avant les produits d’ici. C’est le seul produit commercialisé par les Inuits que j’ai réussi à trouver. Il y avait un projet de commercialisation d’algues, mais après un an, la production a cessé. C’est vraiment dommage. La gastronomie, ou un tel savoir-faire ancestral, est important pour fournir du travail en région.

Ma caravane au Canada sur TV5

Vincent Graton et Danny St Pierre établissent le campement de leur cuisine mobile pour 24 heures dans un village. C’est le cadre de la nouvelle émission diffusée sur Tv5. Pour la première émission, ils se sont arrêtés à Havre-aux-maisons et c’est l’occasion de découvrir certains trésors du terroir madelinot.

Si vous souhaitez goûter certains produits présentés, je vous recommande les moules au hareng fumé ou le hareng boucané mariné. Nous avons une quinzaine de délicieux produits des Îles !

La Gaspésie et les Îles, c’est le moment d’en profiter

La saison du homard du Québec a débuté il y a quelques semaines maintenant et c’est le temps d’en profiter. Cette année, les associations de pêcheurs ont travaillé sur une meilleure traçabilité, sur environ 25% des homards des deux régions.
Ainsi, il est possible de retrouver l’origine d’un homard vivant, pêché au Québec, grâce à un numéro imprimé sur l’élastique qui retient les pinces du crustacé. Dès 2012, la totalité du homard pêché en Gaspésie et aux Îles de la Madeleine utiliseront ce système.
Et en plus, si vous allez en Gaspésie cette année pour vos vacances, je vous recommande le guide-magazine Gaspésie Gourmande.

L’Ile d’Orléans biologique ?

Un producteur d’oies de Sainte-Famille propose que l’île d’Orléans devienne le premier et le seul territoire entièrement biologique du Canada. Le candidat défait de Québec solidaire, Jacques Legros, qui a mené sa campagne sous le thème Une île d’Orléans biologique, entend pousser sur cette idée d’île biologique, croyant que les producteurs agricoles pourraient en retirer d’excellents bénéfices. Président du Syndicat local des producteurs agricoles, François Blouin ne croit pas à la viabilité du projet. Il juge que la concentration de fraisières et de pommeraies est trop forte sur l’île pour permettre de bannir insecticides et herbicides.

Terroirs Québec en région

Nous réfléchissons actuellement à la possibilité d’augmenter la diffusion des produits des terroirs du Québec. Cette réflexion passe par un travail les boutiques alimentaires en région…

Pour nous, Internet est un moyen de faire connaitre facilement et à simple cout des produits du terroir de très grande qualité. Le site Terroirs Québec offre cette grande visibilité et permet aussi de facilement contacter de nouveaux producteurs.

Maintenant, même si le nombre de commandes va en augmentant, tous les visiteurs n’ont pas encore la volonté de commander des produits alimentaires sur internet. C’est là que nous avons besoin de vous.

Nous souhaitons ouvrir une section « boutique partenaires » sur le site et permettre à nos visiteurs de choisir leurs produits et d’aller les chercher dans une boutique locale. Le site permettra de connaitre la disponibilité du produit dans la boutique et de prépayer une commande.

Les avantages sont nombreux : grande visibilité sur le site, utilisation de l’image de marque de Terroirs Québec, referencement des producteurs par nos soins et disponibilité locale des produits…